25 janvier 2022

Basket 221

Actualités du basketball Sénégalais et International

BASKET221

32 points, 14 rebonds : Giannis, fidèle à lui-même

Chaque année, le champion en titre ouvre la saison. Comme le veut la tradition. Et ce n’est pas un moment facile. Les joueurs reçoivent leurs bagues de champion. La bannière est hissée au plafond de la salle. Pendant quelques instants, ils revivent leur sacre et toutes les émotions qui vont avec. Mais à peine l’euphorie passée, voilà qu’ils doivent se remettre dans le bain et se concentrer sur un nouveau défi. Le tout devant un adversaire – souvent un concurrent direct – affamé et révolté après avoir assisté au spectacle.

C’est dur de passer de l’un à l’autre« , avoue même Giannis Antetokounmpo. Mais le Grec et ses Bucks ont parfaitement répondu au challenge, mardi soir lors de l' »opening night » de la saison NBA : quelques minutes après avoir fêté une nouvelle fois leur trophée, ils ont torpillé les Nets pour débuter sur une très belle victoire à domicile, 127 à 104.

Les joueurs de Mike Budenholzer ont même fait la différence d’entrée de jeu en passant un 21-4 au cours du premier quart temps pour se retrouver avec 19 points d’avance (31-12, puis 37-25 à l’issue du 1er QT). La remise des bagues ne les pas affaiblis, elle les a remotivés. Et notamment Antetokounmpo. Le MVP des dernières finales a survolé la rencontre. 32 points, 14 rebonds, 7 passes décisives et 2 blocks pour lancer sa campagne. Tout en prenant le dessus sur Kevin Durant, lui-même auteur de 32 points et 11 rebonds.Les Nets sont revenus dans la partie grâce à Patty Mills, excellent pour ses débuts à Brooklyn : 21 points à 7 sur 7 derrière la ligne à trois-points. Seulement 7 points de retard à la pause (66-59). Mais ils ont pris un nouvel éclat au retour des vestiaires malgré la sortie de Jrue Holiday, le meneur de Milwaukee. Touché au talon droit, il n’a pris aucun risque. Antetokounmpo a continué son entreprise de démolition de l’équipe adverse, bien épaulé par Khris Middleton (20 points). Comme d’habitude. Ça repart très fort pour les Bucks, qui rappellent avec ce premier succès qu’ils restent les favoris pour assurer leur propre succession.

Eurosport