19 septembre 2020

Basket 221

Actualités du basketball Sénégalais et International

Côte d’Ivoire – La FIBB a tenu son premier camp de détection des grandes tailles chez les jeunes

La Fédération Ivoirienne de Basketball (FIBB) a organisé ce jeudi 6 août 2020 son premier camp pour jeunes basketteurs haut d’au moins 1m80, à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS). Cet atelier de perfectionnement et d’acquisition d’habileté dénommé “FIBB Skills“ fut principalement animé par Nasir Salé, expert FIBA, qui fut épaulé par plusieurs techniciens locaux dont Coach Kouakou N’Dri, DTN par intérim de la FIBB, et Blaise Amalambian, ex-international ivoirien et professeur à l’INJS. Sous les yeux de Mahama Coulibaly, Président de la FIBB, Paul Yao, secrétaire général du Comité Directeur, et Soro Songuifolo, responsable de la Commission Marketing et Droits Commerciaux, une cinquantaine de jeunes filles et garçons dont l’âge variait entre 14 et 18 ans, ont participé aux différents exercices concoctés par l’expert mozambicain sous le charme de la pépinière ivoirienne. De l’aspect physique à la technique qui a consisté au maniement du ballon et aux procédés d’attaque du cerceau, les participant ont répondu aux attentes des encadreurs. Le principal en premier. « Je tiens à féliciter l’initiative de la Fédération Ivoirienne. Ce camp est une formidable idées qu’il faudra perpétuer. J’ai constaté encore une fois que la Côte d’Ivoire a une bonne relève. Il faut juste lui donner les rudiments de la pratique pour développer leurs aptitudes. Ce type de regroupement doit se faire chaque fois parce que le basket évolue chaque jour, tant au plan tactique que technique », a déclaré Nasir Salé.

Quant au président de la FIBB, il s’est réjoui de l’engouement autour de ce premier “FIBB Skills“ dont il a expliqué l’opportunité. « Nous sommes agréablement surpris par cette engouement dans une situation de pandémie liée au Coronavirus. Il fallait pour nos techniciens évaluer le potentiel que nous avions spontanément. L’idée est de ne pas manquer un talent quel que soit sa morphologie. La spécificité de ce camp-ci était de, spontanément, capter les grands de tailles compris entre 14 et 18 ans et leur offrir des cours d’habileté. C’était également l’occasion pour nos techniciens de se frotter à une autre méthode de travail auprès des jeunes avec Coach Nelito, pour que ces derniers puissent prendre la relève. Il y aura d’autres camps, parce que l’objectif est de faire le tour de la Côte d’Ivoire pour identifier les talents, les suivre et au final préparer le projet de l’Académie Fédérale que nous comptons mettre en place. Aujourd’hui c’était spécifique aux talents d’une certaine taille, demain on aura d’autres spécificités pour prendre en compte toutes les autres composantes du système du basketball ivoirien », a précisé Mahama Coulibaly.

Sur le play-ground de l’INJS, plusieurs jeunes ont donné raison à la Fédération. C’est le cas de Ben Sangaré, âgé de 18 ans bientôt et dont la mobilité et l’habileté sur une taille de 2m07 a impressionné l’ensemble des techniciens. La satisfaction n’était pas que dans le camp fédéral. Les parents des jeunes apprenants furent aussi sous le charme de l’initiative de la FIBB. C’est le cas de Namama Fadiga qui accompagnait son fils à cette première édition du “FIBB Skills“. « Je veux féliciter le président de la FIBB pour la politique de développement et de promotion du basket. Je ne suis pas surprise connaissant le président et son organisation faite de discipline, qui va permettre un meilleur développement des jeunes talents. Le FIBB Skills est une très bonne initiative que j’encourage », a-t-elle déclaré. Ancienne championne d’Afrique d’handball tant en sélection nationale qu’avec l’Africa, Namama a avoué s’être inclinée devant la volonté de son fils à pratiquer le basket au lieu du hand qui révélé sa mère. « Au départ, je disais à mon fils de faire du handball. Mais ses amis jouant au basket, il s’est plutôt orienté vers le basket et il évolue dans un centre à Cocody. Ce camp de basket est une bonne porte pour lui permettre d’améliorer son talent naissant ». De la bonne graine que la FIBB entend encadrer en vue d’éviter l’exode des talents locaux vers d’autres drapeaux.

source : federation ivoirienne de basketball

La Fédération Ivoirienne de Basketball (FIBB) a organisé ce jeudi 6 août 2020 son premier camp pour jeunes basketteurs…

Publiée par FIBB, Fédération Ivoirienne de Basket-Ball sur Jeudi 6 août 2020