3 février 2023

Basket 221

Actualités du basketball Sénégalais et International

BASKET221

La NBA est de retour ! La chasse aux Warriors de Curry est lancée, saison ouverte en perspective

La NBA reprend ses droits ce mardi 18 octobre. Peu de changements chez les favoris durant cette intersaison, mais quelques ajustements dans les effectifs et surtout d’importants retours de blessures.

À l’Est, la bataille fait rage

Les playoffs 2022 l’ont prouvé : sortir de la conférence Est est devenu une véritable épreuve. Ils seront nombreux à tenter de succéder à Boston, à commencer par les Celtics eux-mêmes. Arrivés sur les rotules en Finales l’an dernier, les coéquipiers de Tatum et Brown n’ont rien pu faire face à des Warriors bien supérieurs et plus expérimentés.

Jaylen Brown et les Celtics veulent regoûter aux Finales NBA le plus vite possible. | USA TODAY SPORTS

Mais alors que l’armée verte s’avançait à nouveau parmi les favoris de sa conférence, avec notamment l’apport de la recrue Malcolm Brogdon à la mène et de l’ancien all star Blake Griffin, un scandale extra-sportif est venu perturber la préparation. Le coach Ime Udoka a été suspendu pour l’intégralité de la saison par le board des Celtics et Brad Stevens, le general manager, après avoir eu une relation « consensuelle et intime » avec un membre de son staff. Un comportement qui constitue une « violation des politiques de l’équipe ». Il est remplacé par Joe Mazzulla, un de ses anciens assistants.

Une situation d’autant moins enviable quand on voit la concurrence. Les Bucks de Milwaukee vont enregistrer le retour de Khris Middleton. L’ailier de 31 ans leur a cruellement manqué lors des playoffs 2022. L’objectif pour le double MVP Giannis Antetokounmpo et ses hommes sera d’arriver en bonne santé en playoffs… et de le rester.

Giannis Antetokounmpo n’a qu’une chose en tête : un nouveau titre de champion. | AFP

Autre favori à l’Est : les Sixers du meilleur marqueur de la saison passée, Joël Embiid. Philadelphie espère pouvoir compter sur son pivot, lui aussi diminué durant les derniers playoffs, ainsi que sur le retour en forme de James Harden, pas toujours au top l’an dernier. L’ailier Tobias Harris et son énorme contrat seront aussi attendus au tournant. On continuera également de suivre la progression du jeune arrière Tyrese Maxey, révélation de l’an dernier. Enfin, Daryl Morey, le general manager, est allé piocher le vétéran PJ Tucker dans les rangs du rival Miami. Un ailier fort défensif rugueux, capables de mettre ses trois points dans les corners, qui devrait parfaitement s’intégrer dans le collectif de Doc Rivers.

Miami justement semble être la franchise qui s’est le moins renforcée à l’Est avec, donc, le départ de PJ Tucker qui n’a pas été compensé. Le jeune arrière Tyler Herro, prolongé à prix d’or, devrait intégrer le 5 de départ d’Erik Spoelstra aux côtés des Jimmy Butler, Kyle Lowry et Bam Adebayo revanchards après leur défaite en match 7 à domicile face à Boston, lors des dernières finales de conférence.

Autre équipe qui suscite beaucoup d’interrogations, les Brooklyn Nets. Une superstar Kevin Durant qui réclame son trade avant de se raviser. Une autre, Kyrie Irving, qui n’est pas prolongée par le board et entre donc dans sa dernière année de contrat. Et un Ben Simmons qui revient après un an sans jouer. Le tout dirigé par un coach Steve Nash, qui sera scruté de très près après le sweep subi au premier tour des playoffs 2022. Mais l’effectif reste parmi les plus talentueux de la ligue et si ça clique, les Nets pourraient bien se retrouver rapidement à jouer les premiers rôles à l’Est.

Révélation de la saison passée, les Cleveland Cavaliers espèrent cette année passer un cap. Ils ont pour cela recruté l’arrière all star d’Utah Donovan Mitchell, qui viendra renforcer le back court au côté de Darius Garland. À l’intérieur, le coach JB Bickerstaff comptera sur le retour de blessure du pivot Jarrett Allen ainsi que sur la progression du sophomore Evan Mobley. Éliminés lors du playin en 2022, les Cavaliers visent une qualification directe en playoffs cette saison, voire plus…

Joël Embiid face à Jarrett Allen, un duel qu’on pourrait voir en playoffs cette année. | USA TODAY SPORTS

À l’Ouest, la chasse aux Warriors est ouverte

Les Golden State Warriors, qui ont survolé la conférence Ouest en playoffs l’an dernier, vont tenter de poursuivre l’écriture de leur légende. Toujours avec Steve Kerr, Steph Curry, Klay Thompson et… Draymond Green, qui n’a pas été sanctionné par le club pour son coup de poing sur son coéquipier Jordan Poole.

À voir si cette violente altercation affectera ou pas un effectif presque inchangé par rapport à l’an dernier. Bob Myers, le general manager de Golden State a même profité de l’été pour prolonger Jordan Poole (124 M$ sur quatre ans) et Andrew Wiggins (109 M$ sur quatre ans). L’équipe récupère en plus son jeune pivot James Wiseman, absent toute la saison dernière pour blessure.

Dans tous les cas, les Warriors auront fort à faire car la concurrence s’est refait une santé à l’intersaison. Ainsi, les Los Angeles Clippers enregistrent le retour de leur star Kawhi Leonard, blessé toute la saison passée.

Kawhi Leonard fait enfin son retour avec les Clippers après plus d’un an d’absence. | AFP

Au complet, l’effectif de Tyronn Lue fait partie des plus impressionnants de la ligue. Un roster fait d’ailiers capables de switcher sur toutes les positions en défense dans lequel on retrouve le Français Nicolas Batum, qui fait l’unanimité au sein des Clippers depuis son arrivée l’an dernier.

Autre équipe qui voit revenir ses hommes forts : les Denver Nuggets. Privée du Jamal Murray et de Michael Porter Jr depuis plus d’un an, la franchise du double MVP en titre Nikola Jokic voit ses deux titulaires revenir et est attendue dans les sommets de l’Ouest cette saison. Des petits ajustements malins avec le recrutement de Kentavious Caldwell-Pope, Ish Smith et Bruce Brown et voilà les Nuggets armés pour prendre leur revanche sur les Warriors qui les avaient sortis au premier tour des playoffs l’an dernier (4-1).

Étonnants finalistes de conférence face aux Warriors en mai, les Dallas Mavericks espèrent faire au moins aussi bien cette année. Mais l’effectif a perdu Jalen Brunson (parti aux Knicks pour 104 M$ sur quatre ans) à l’intersaison. Sans son deuxième playmaker derrière la superstar Luka Doncic, le coach Jason Kidd va devoir donner plus de responsabilités à des joueurs comme Spencer Dinwiddie ou Tim Hardaway, enfin de retour de blessure.

Luka Doncic fait partie des favoris pour le titre de MVP cette saison. | USA TODAY SPORTS

Les Mavs enregistrent également l’arrivée de l’intérieur Christian Woods, venu renforcer le banc et apporter de la taille à une équipe qui en manquait.

Si Dallas avait été la belle surprise l’an passé, il le doit en partie à l’effondrement des Suns de Phoenix lors du match 7 des demi-finales de conférence. Premiers à l’issue d’une saison régulière historique pour la franchise, Chris Paul, Devin Booker et leurs coéquipiers étaient sortis par la petite porte, laissant apparaître quelques tensions internes, notamment entre le coach Monty Williams et le pivot Deandre Ayton. Ce dernier a finalement été prolongé au prix fort cet été et Phoenix repart en quête du titre cette année. Une saison qui se fera sans Jae Crowder, membre du 5 majeur des Suns, qui s’est mis d’accord avec le board pour trouver une nouvelle destination. Cameron Johnson devrait en profiter pour intégrer le 5 de départ, avec toujours Booker et Paul, qui seront attendus au tournant.

Une autre équipe a surpassé les attentes placées en elle la saison dernière : Memphis. La clique de Ja Morant s’est hissée à la deuxième place de la conférence Ouest en saison régulière avant d’échouer face aux Warriors après avoir vu sa jeune star se blesser. Pour la saison 2022-2023, on prend les mêmes et on recommence en misant sur le vécu et l’expérience acquise. Autour de Morant, les Brooks, Bane ou encore Clarke progressent et voudront faire mieux que l’an dernier.

Mais ils ne seront pas les seuls à vouloir faire mieux. Les Lakers de LeBron James, Anthony Davis et Russell Westbrook (pour combien de temps ?) doivent se faire pardonner après une saison catastrophique.

Le trio James-Davis-Westbrook tiendra-t-il toute la saison ? | AFP

Les Pelicans de La Nouvelle-Orléans voudront surfer sur leur belle fin de saison et profiter du retour en forme de Zion Williamson. Enfin, les Minnesota Timberwolves, la nouvelle formation du triple meilleur défenseur de l’année Rudy Gobert, feront partie des équipes sur qui il faudra compter à l’Ouest cette année.

Programme de la nuit

• Philadelphia Sixers – Boston Celtics (23h30)
• LA Lakers – GS Warriors (2h30)

ouest france