28 February 2024

Basket 221

Actualités du basketball Sénégalais et International

Contrairement aux autres baskets, cette Futurecraft Loop n’utilise qu’un seul matériau Adidas

Adidas invente la première basket 100% recyclable

La marque aux trois bandes invente la première basket faite pour être refaite. Adidas vient de présenter les premiers prototypes de cette chaussure 100 % recyclable qui sera commercialisée à partir de 2021.

Cette « Futurecraft Loop » a été mise au point après une dizaine d’années de recherches.

Contrairement aux autres baskets où une quinzaine de matériaux et de la colle sont utilisés pour les différentes parties de la chaussure, cette fois-ci Adidas utilise principalement le TPU, un polyuréthane thermoplastique. Cette matière synthétique issue du pétrole peut être à la fois tissée, moulée ou encore transformée en mousse.

Par ailleurs, l’assemblage et les soudures sont effectués à chaud. Selon Adidas, cette chaussure offre au final pour les amateurs de course à pied une bonne résistance et une bonne stabilité sur au moins 400 km.

Sur la forme, cette chaussure blanche très translucide a été distribuée à 200 exemplaires pour être testées par des utilisateurs pendant un mois avant que le fabricant ne les récupère. En effet, une fois usée et utilisée, la chaussure peut être transformée en granules qui peuvent servir à refabriquer une nouvelle chaussure.

Des baskets à louer ?

Au-delà, la marque s’est engagée à utiliser de plus en plus de matériaux recyclables à partir de 2024. L’industrie de la mode et du sport est l’une des plus polluantes de la planète. Chaque année, 23 milliards de paires de chaussures de sport sont produites. Or, près des deux tiers finissent en fin de vie dans des décharges ou des incinérateurs.

Grâce à ce produit entièrement recyclable, la marque envisage denouveaux types de services ou de commercialisation. Pourquoi ne pas envisager un système de location ou un abonnement où l’on pourrait rendre ses baskets une fois usées ? Un modèle économique qui doit s’accompagner aussi d’un nouveau processus industriel qu’Adidas ne possède pas actuellement avec des usines plus petites mais mieux réparties géographiquement pour répondre à ce type de demande.