Amine Noua, l’enfant de Villeurbanne, vise toujours plus haut

Le jeune intérieur français Amine Noua claque un dunk arrière lors du All Star Game contre les meilleurs étranger du championnat, le 29 décembre 2017 à Paris afp.com - ALAIN JOCARD

A 22 ans, Amine Noua va disputer à partir de samedi face à Monaco sa deuxième finale du Championnat de France de basket avec l’Asvel, le club où il a grandi et avec lequel il découvrira l’Euroligue la saison prochaine.

Avec Sofiane Briki, il est l’un des rares joueurs de l’effectif à avoir assisté à la dernière participation du club villeurbannais à la compétition phare du basket européen. C’était il y a dix ans, Amine venait alors de signer sa première licence à Villeurbanne.

« Je me souviens notamment du match contre Barcelone. Le niveau était très élevé », se remémore-t-il. « C’est un énorme accomplissement pour le club et les joueurs de retrouver l’Euroligue. Ça nous tenait à cœur de jouer cette compétition. On espère être à la hauteur », confie l’ailier-fort (2,02 m), dont la carrière a connu une trajectoire fulgurante en l’espace de quatre ans.

Lire la suite sur : https://information.tv5monde.com/info/basket-amine-noua-l-enfant-de-villeurbanne-vise-toujours-plus-haut-305944

Aimez et partagez svp:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *