27 novembre 2021

Basket 221

Actualités du basketball Sénégalais et International

Joel Embiid : « Les arbitres sont des grosses brêles; Je suis un idiot »

Les matchs se suivent et se ressemblent pour les Sixers face aux Boston celtics. Cette nuit malgré l’absence de Kyrie Iving et le fait d’être à domicile, ils se sont de nouveau inclinés, 112-109. C’est tout simplement la 10ème victoire lors des 12 derniers matchs pour Boston face à Philly depuis le début de la saison passée. Cette saison Boston a déjà le tie breaker avec un 3-0, de quoi inquiéter sur un possible ascendant psychologique des hommes en verts ?

« Non. Loin de là. Nous avons une toute nouvelle équipe. Nous sommes ensemble depuis à peine une minute. Je ne pense pas du tout à ça. » Brett Brown

En effet, impossible de juger sur cette rencontre alors que Philly a pas mal changé son équipe avant la deadline et doit intégrer Tobias Harris. Les deux premières sorties étaient prometteuses mais ça a été une tout autre histoire cette nuit. Si les effectifs ont été différents lors des 3 premiers matchs et par rapport à la saison passée, il y a une constante : Joel Embiid a du mal face à Al Horford. L’intérieur a été assez bien contenu par Boston puisqu’il signe 23 points mais à seulement 9/22 dont 2/8 à 3-pts, 14 rebonds et 3 passes alors qu’en face le Celtic compile 23 points, 8 rebonds, 5 passes et 4 interceptions. Si les stats ne sont pas si parlantes, la réalité du terrain l’était, mais Embiid a balayé un quelconque lien entre Horford et sa performance moyenne.

« Il ne fait rien de particulier. J’ai été somnambule pendant trois quarts-temps et c’est de ma faute. Comme je l’ai dit, c’est de ma faute. Ca n’a rien à voir avec qui que ce soit. » Joel Embiid

Mais si on fouille un peu, les stats disent le contraire puisque lors des 8 derniers matchs entre les deux équipes, Embiid shoote à un terrible 25/70 lorsqu’il est défendu par Horford et à 5/16 cette nuit. Contre les autres défenseurs il est à 48/92 dont 4/6 cette nuit. Il shoote aussi énormément à 3-pts lorsqu’il est défendu par Horford, sans doute frustré de ne pas pouvoir opérer comme il le veut à l’intérieur.
« Al est un défenseur intelligent donc je pense qu’il utilise le spacing et les angles, et il sait vraiment quand laisser de l’espace et quand sortir sur lui. Il est dur, il encaisse les coups, il ne recule pas, et il est assez long pour contester ses tirs. Embiid est un monstre donc que Al joue comme ça, c’est vraiment encourageant. Nous l’avons vu faire aussi dans le passé. Il a fait du bon boulot. » Gordon Hayward
Et il n’y a pas que Horford, qui le frustre, l’arbitrage aussi. A 40 secondes de la fin du match, il a été victime d’une faute non sifflée d’Horford alors que Philly avait deux points de retard, et il est tranquillement revenu en défense, ce qui a offert à Marcus Smart un dunk ouvert puisqu’il n’a pas contesté le meneur, évitant de prendre sa 6ème faute. En conférence de presse il a lâché :
« Les arbitres sont des grosses brêles. » Embiid
Une déclaration qui lui coûtera sans doute 25 000$ d’amende. Autre source de frustration pour lui, sa décision à 2.9 secondes de la fin de faire une claquette alors que les siens étaient menés de 3 points et n’avaient plus de temps mort.
« Je suis un idiot. J’aurais dû ressortir le ballon ou reculer et shooter. Je n’ai pas pensé au fait que nous n’avions plus de temps mort. Je pensais que nous en avions un et dès que j’ai shooté, je me suis dit ‘Je suis stupide. C’est de ma faute. Je dois faire mieux. »
Via ESPN