16 janvier 2021

Basket 221

Actualités du basketball Sénégalais et International

BASKET221

Ibrahima Fall Faye, Mbaye Ndiaye, Makhtar Gueye, Alkaly Ndour, Amar Sylla, la relève sur la bonne voie ?

BASKET221 – Face au Kenya, le jeune Ibrahima Fall Faye a terminé top scoreur de la partie. Un bon match du joueur dans l’ensemble, mais également des autres jeunes tels que Mbaye Ndiaye, Makhtar Gueye ou encore Alkaly Ndour.

On ne va pas s’enflammer très vite mais au vu du match contre le Kenya, on serait tenté de dire que la relève du Sénégal est sur la bonne voie. Les jeunes joueurs ont bien répondu présents dans cette rencontre remportée par le Sénégal (92-54).

C’est le cas notamment d’Ibrahima Fall Faye (23 ans) auteur d’un très bon match avec 19 points, 3 rebonds, 3 passes décisives, 3 interceptions et 2 contres en vingt minutes. L’ailier fort d’Antwerp a convaincu plus d’un depuis le dernier mondial.

Mbaye Ndiaye (21 ans) aura lui aussi fait un bon match. Pour son premier match sous les couleurs du Sénégal, l’ancienne pépite de l’US Rail, aujourd’hui en Pro B française avec Blois Basket, a terminé à 11 points, 4 passes décisives, 2 rebonds, 2 interceptions et 1 contre.

L’autre jeune qui aura tiré son épingle du jeu, c’est Makhtar Gueye (23 ans). Le joueur de California Baptist University (NCAA – USA) a obtenu 8 points, 4 passes décisives et 2 rebonds pour ce premier match du Tournoi de Kigali.

Alkaly Ndour (23 ans) était également à son premier match en sélection. Malgré quelques pertes de balles et une adresse à vite retrouver, le meneur de l’AS Douane (D1 – Sénégal) a plutôt été correcte à la mène surtout pour un premier match en équipe nationale A où il est propulsé dans le 5 majeur. Il termine à 3 points, 5 rebonds, 3 passes décisives et 2 interceptions.

Le plus jeune du groupe Amar Sylla (19 ans), s’est lui offert 3 points et 3 rebonds malgré un maigre temps de jeu de sept minutes.

Ce qu’on pourrait donc retenir c’est que tout ces jeunes ont contribué à leurs manières à ce succès du Sénégal. Surtout sur un match où il n’ont quasiment pas eu de préparation. Les deux matchs à venir nous en diront un peu plus encore.

Charles SAGNA